BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


lundi 27 juillet 2015

Une visite au château de Compiègne | PIERREFONDS | Excursion des étudiants sculpteurs sur bois

Le Château de Compiègne

Une visite 
au Château (Palais) de Compiègne et de Pierrefonds
Une excursion des étudiants sculpture sur bois - Ornemaniste

Depuis plusieurs années, je pars en excursion avec mes élèves sculpteurs sur bois et sculpteurs d'ornements. Le Château de Versailles est l'un des endroits qu'ils ont le plus hâte de visiter, mais cette année, j'ai choisi une merveilleuse destination dans le nord de la France.

Mi-juillet (2015), un peu plus tard que d'habitude, visiter le château (Palais) de "Compiègne" et le château de "Pierrefonds" m'a semblé être une bonne idée. Compiègne et Pierrefonds sont deux constructions historiques totalement différentes, mais ont possédé le même propriétaire/occupant.


Une visite du Château de Compiègne | Vue depuis le jardin

Le trajet de Maaseik (Belgique) à Compiègne a duré 03:30 heures, et Pierrefonds se trouve à 15 minutes plus loin, c'était un voyage facilement réalisable. Compiègne est connu pour son classique (cyclisme) Paris-Roubaix. Mais aussi pour la signature de la capitulation allemande suite à la première guerre mondiale, dans un wagon juste à l'extérieur de Compiègne.

Le Château de Compiègne est un château qui n'a pas été découvert par le tourisme de masse, il est situé dans un joli coeur historique, composé de beaux bâtiments et maisons en grès. Vous y ressentez cette atmosphère qui dégage l'impression que ce lieu devait être très important, c'est une impression qu'il est possible de ressentir également dans le vieux centre de Versailles.

Le choix d'une visite à Compiègne était en grande partie due aux intérieur uniques et historiques, qui ont été magnifiquement préservés, datant de la fin du 18ème siècle jusqu'au milieu du 19ème siècle. Les chambres d'époque sont décorées de meubles Empire (vers 1810) et style Napoléon III (vers 1860). La visite a été très agréable, abordable (7,5 euros), et pour deux euros de plus, vous obtenez un audioguide qui vous donne encore plus d'information sur les lieux visités. 



La chambre de l'impératrice | Château de Compiègne

Le Château de Compiègne était l'une des résidences de l'empereur Napoléon Bonaparte (style Empire), et 50 ans plus tard, l'empereur Napoléon III (style Napoléon III ou Second Empire). Compiègne a conservé de magnifiques intérieurs, historiques, et uniques. 


Nous avons eu un peu de chance, il s'y déroulait juste une exposition sur les arts décoratifs de style Empire entre 1800 et 1815. C'était personnellement, la première fois que j'ai pu découvrir une rétrospective complète. 
Et ce concentré de beauté a été inclus en un seul billet d'entrée, c'est une véritable aubaine.
Dans mes prochaines entrées de blog, je vais parler plus en détail du style Empire et de ce château. 



Compiègne | La Légende Des Arts


Une des nombreuses salles d'exposition | Château de Compiègne


 Le Château de Pierrefonds
_____________________
______________  

Château de Pierrefonds


Le Château de Pierrefonds était à l'origine un château médiéval, qui est tombé en ruines, mais qui a été reconstruit et restauré aux environs de 1860, sous les ordres de Napoléon III. Napoléon III en a fait un lieu de résidence.

Comme je le disais, il n'y avait pas grand monde. Plus tard, j'avais l'impression que plus de visiteurs étaient dans le Château de Pierrefonds que dans le Château de Compiègne. C'était probablement dû au charisme de l'image d'une "forteresse", attirant un public plus jeune, qui ne disposent habituellement pas d'un intérêt aussi vif pour des pièces poussiéreuses d'histoire et de meubles.
Il est évident que l'architecte restaurateur Viollet-le-Duc a lui-même supervisé d'autres châteaux de la même période. Les intérieurs du château offrent un aperçu historisant de néo-styles, du néo-gothique au néo-Renaissance.





Malgré une quantité limitée de sculptures sur bois, celles que nous y trouvons sont d'une qualité et originalité exceptionnelle. Nous pouvons cependant y trouver une abondance d'ornements en pierre, et des pièces d'artisanat remarquables, demandant un temps de pause et d'admiration pour en absorber toutes les qualités.
Même les ornements en pierre peuvent être une source d'inspiration pour les sculpteurs sur bois. Les frais d'entrée pour la visite de ce château est de 7,5 euros. Si vous visitez les deux, demander un billet d'entrée qui combine ces deux visites. 



Text et photos, Patrick Damiaens
Traduction, Geraldine poppe 




Voici un bref reportage photo du Château de Compiègne.
________________________________________________________________________
___________________________________________________________

Le Château de Compiègne


Palais de Compiègne | Salle à manger impériale

Palais de Compiègne | Salle à manger impériale

Le cabinet du Conseil

Le salon avec ses fleurs | Château de Compiègne

La salle à manger de l'impératrice : Château de Compiègne

Salon Bleu | Palais de Compiègne




 Château de PIERREFONDS
 ___________________________________________________
_______________________________________

 
Château de Pierrefonds



Salle des Preuses | Château de pierrefonds


Salle des gardes | Château de Pierrefonds


Salon de réception | Détail de la sculpture sur bois

Ornement decorative en pierre | Escalier en colimaçon au plafond

La Chambre de Napoléon III

 
Une visite au château de Compiègne |  Sculpture sur bois style néo-gothique


Nôtre FB page
 
http://www.patrickdamiaens.be


lundi 20 juillet 2015

Hôtel de Soubise | Palais de la ville à Paris | Des Boiseries sculptées | Musée de l'Histoire de France

Hôtel de Soubise | Palais de la ville à Paris



Visite de l'Hôtel de Soubise 
à Paris

__________________________
____________________
 


Quartier du Marais à Paris

Il y a quelques années, j'étais à Paris, accompagné de plusieurs étudiants sculpteurs de bois. Au programme, la visite de quelques bâtiments historiques situés dans le Marais.
Le Marais est l'un des plus anciens quartiers de Paris, il se trouve dans le 4ème arrondissement sur la rive gauche de la Seine, mais une partie de celui-ci se trouve aussi dans le 3ème arrondissement.
Le quartier se situe dans la partie est de Paris. 


Il recèle de nombreux bars et restaurants à la mode, de magasins artisanaux, de magasins de vêtements, et galeries d'art.
Il est agréable de se promener dans ce magnifique quartier historique, car les vieilles rues sont bordées par de beaux bâtiments.
Le Maris est habité depuis le Moyen Âge. L'apogée de ce quartier parisien remonte au "Grand Siècle", lorsque des personnes influentes ont érigé de beaux bâtiments. Son histoire est étroitement liée aux nombreuses révolutions du 17ème siècle, qui ont abouti au classicisme français.

Au centre du Maris, dans la rue des Francs-Bourgeois est situé l'Hôtel de Soubise, qui abrite les Archives Nationales françaises. En plus des nombreuses expositions à y visiter, il est possible d'assister à des concerts, certains mercredis de l'année. Ces occasions permettent de visiter des lieux qui seraient autrement fermées au public. 






Hôtel de Soubise |  Paris


Hôtel de Soubise, façade

La sobre façade de l'Hôtel de Soubise possède les deux habituels étages, en plus d'un avant-corps au milieu. (Avant-corps : corps de maçonnerie qui est en saillie de la façade d'un bâtiment, généralement situé à l'entrée). La visite de l'Hôtel de Soubise par une grande cour d'Honneur, un grand terrain entouré d'une colonnade de 56 colonnes.
Sur base de la façade de l'Hôtel, et de l'avant-corps, nous pouvons remarquer deux colonnes à chapiteaux de style corinthiens. Les statues qui ornent la façade ont été crées en 1708 par Robert Le Lorrain.
Les sculptures allégoriques situées sur le premier étage représentent les quatre saisons, "Génies de l'Art".
En entrant dans le bâtiment, vous remarquerez un escalier monumental menant au premier étage, et sur cet étage de magnifiques appartements privés.



Hôtel de Soubise

Le précurseur de l'Hôtel de Soubise était l'Hôtel de Clisson, il n'en reste actuellement que la guérite du 14ème siècle. Le maréchal Olivier de Clisson fit construire au 14ème siècle un château fort. Grâce aux nombreuses collections d'art qui s'y trouvaient, le bâtiment est rapidement devenu la résidence favorite des artistes. 

En 1700, ce château devient la propriété de François de Rohan, prince de Soubise, qui demanda à Pierre Delamair de rénover le palais et d'en faire une petite résidence. Avec les dons qu'il avait reçu de la part de son épouse de Louis XIV, il confia la reconstruction du château à Pierre Delamair. 

Hôtel de Soubise | Musée de l'Histoire de France


Après la mort de François Soubise, son fils épousa Marie-Sophie de Courcillon, une jeune femme de dix-neuf ans. Pour lui prouver son amour et dévotion, il a conçu le plan des appartements du duc de Guise, que Delamair avait laissé dans leur état d'origine, pour les moderniser. C'est Boffrand qui s'est occupé de ces travaux.
Il demanda également l'aide des plus grands artistes de son temps : les peintres Natoire, Boucher, Van Loo, Restout, et les sculpteurs Lemoyne et Adam.
Entre 1735 et 1739, les décorations sont terminées. Celles-ci s'étendent sur les chambres privées et de réception de la femme de Soubise, au premier étage, et sur les chambres privées du Prince et le rez-de-chaussée.
La chambre de la Reine est en rocaille, et comprend une balustrade classique entre le lit royal et l'espace réservé aux visiteurs. Les deux tableaux près du lit sont l'oeuvre de Boucher. 






Chambre de la Reine | Soubise à Paris



Le Salon ovale

Le Salon ovale, ou Salon de la Princesse de l'Hôtel de Soubise est un chef-d'oeuvre signé Germain Boffrand. Ce salon est incontestablement un des meilleurs du style Rococo français. Le long des murs, on remarque huit éléments structurels, quatre fenêtres, trois portes et une cheminée avec un trumeau, qui par miroir, alterne une boiserie sculptée, qui, peinte dans les tendances de son temps est blanche ornées de dorures.
Dans section trapézoïde entre la boiserie et le plafond, sur la corniche, on retrouve huits tableaux, oeuvres de Natoire, représentant les "Mythes de Psyché". 


 Traduction, Geraldine Poppe


Salon de la Princesse a Hôtel de Soubise



Section trapézoïde entre la boiserie et le plafond | Hôtel de Soubise Paris



Tous ces éléments ne sont que des exemples des détails et impressions de l'Hôtel de Soubise.
_____________________
______________




Des Boiseries sculptées et dorée


Détail Trumeau | Motif feuille d'acanthe, doré

Des Boiseries sculptées

Dessus de porte, bois sculpté et doré


http://www.patrickdamiaens.be

LINK FB